Les produits à base de CBD : Ici, ils aident vraiment !

Feuilles de CBD avec un flacon

CBD est l’abréviation de cannabidiol, une substance active extraite de la plante de chanvre femelle. Dès que la plante de chanvre est mentionnée, tout le monde pense immédiatement à son effet enivrant, que l’on peut d’ailleurs aussi ressentir en se rendant au Casino777 online casino, surtout si la chance nous sourit. Mais revenons à la plante de chanvre. Il y a ici une grande différence entre les substances actives qui en sont extraites. Il s’agit d’une part du CBD et d’autre part du THC. Alors que le THC provoque l’effet psychoactif connu, c’est-à-dire l’état d’ivresse, le CBD n’a pas d’effet psychoactif. Cela a pour effet positif de ne pas entraîner de dépendance ni d’effets d’élargissement de la conscience. En d’autres termes, le CBD ne fait pas planer.

Le CBD est aujourd’hui légal dans la plupart des pays

Comme dans d’autres pays, le CBD est désormais légal. Nombre de ses propriétés positives sont de plus en plus utilisées à des fins médicales. Les formes d’administration du CBD sont assez variées. Sur le même sujet : Quel pourcentage de CBD choisir pour une fleur ?. De nombreux sportifs le consomment par exemple sous forme de protéines de chanvre légales. Dans le domaine alimentaire, on le trouve dans les aliments, les boissons et les suppléments.

Les différents modes d’action du CBD

Jusqu’à présent, il n’y a toujours pas de conclusions finales et définitives de la part des différentes études. Néanmoins, il existe déjà de nombreuses études qui mettent en évidence certaines propriétés très positives du CBD. Il s’agit par exemple de l’effet soporifique et apaisant sur le système nerveux. Voir l’article : Comment préparer une tisane au chanvre ?. En outre, des effets antispasmodiques et régénérateurs ont également été constatés. Dans l’ensemble, le CBD est réputé guérir de nombreux troubles ou du moins les soulager avec succès.

Domaines d’utilisation possibles du CBD

Le CBD existe sous différentes formes de présentation. Voir l’article : Comment consommer une fleur de CBD ?. Il est disponible en tant que complément alimentaire, cosmétique, sous forme d’huile, de gouttes ou de comprimés.

L’effet anti-inflammatoire du CBD

Bien que les mécanismes d’action médicaux activés par la prise de CBD n’aient pas encore été entièrement étudiés, on attribue surtout à l’huile de CBD un effet antispasmodique et anti-inflammatoire. Les douleurs sont également activement combattues. La formation accrue de radicaux libres provoque des inflammations dans le corps humain. C’est là qu’intervient l’effet du CBD, car il combat les radicaux libres. Différentes études auraient montré que le CBD a d’une part un effet antibactérien et protège d’autre part les cellules contre le stress oxydatif. Ainsi, les inflammations sont également freinées.

L’effet analgésique du CBD

En raison de l’effet analgésique des cannabinoïdes, on suppose que le CBD peut également être utilisé avec beaucoup de succès dans différents états douloureux. Il s’agit par exemple de douleurs articulaires. A voir aussi : Pourquoi interdire la fleur de CBD ?. Mais l’effet serait également très positif en cas de maux de tête (migraine) et de douleurs menstruelles. Le CBD a également été utilisé de manière très efficace dans les cas de fibromyalgie et d’arthrite.

Comme nous l’avons déjà mentionné, il n’existe pas encore d’études concluantes sur l’efficacité du CBD, mais une étude a été réalisée en 2011, qui a pu démontrer l’influence directe sur les récepteurs de la douleur. L’étude portait sur des douleurs provoquées notamment par des inflammations.

Des études menées en 2014 et 2016 ont pu démontrer que l’huile de CBD pouvait être utilisée comme analgésique naturel en cas d’arthrose. Outre les effets analgésiques et anti-inflammatoires positifs, il a également été constaté que l’huile de CBD en particulier pouvait intervenir positivement sur la fonction articulaire.

Le CBD et les problèmes de peau

Le CBD a également été utilisé pour traiter différents problèmes de peau. Des résultats ont été obtenus entre autres dans le traitement de la dermatite atopique, de l’acné et d’autres problèmes de peau. Dans ces cas, un effet apaisant a été obtenu. Selon une étude de The Journal of Clinical Investigation, le CBD peut inhiber la surproduction de sébum, limiter la production de lipides par les cellules cutanées et avoir un effet anti-inflammatoire. En raison de ces découvertes, le CBD serait également utilisé pour le développement positif des cheveux et des ongles.

Le CBD et l’anxiété

D’autres études auraient démontré que le cannabidiol peut freiner la production d’hormones de l’anxiété. Il aurait été démontré que l’effet du CBD ne serait pas seulement positif pour l’anxiété quotidienne, mais qu’il pourrait également être très utile en cas de troubles anxieux et de stress post-traumatique.

Le CBD et le stress

Le corps ne peut se calmer que si le stress peut être éliminé. Le CBD doit pouvoir y contribuer avec succès. On suppose actuellement que le CBD est en mesure de réguler la sécrétion d’adrénaline. De plus, le CBD peut avoir une influence sur le système endocannabinoïde (ECS) dans le cerveau humain. C’est là que l’hormone sérotonine est produite, en plus de quelques autres hormones. La sérotonine est décisive pour l’apparition de sentiments de bonheur. Mais la sérotonine a également une grande influence sur le sommeil, l’appétit, la perception de la douleur et cette hormone est également responsable des processus immunitaires.

Le système endocannabinoïde est donc presque l’endroit central qui équilibre toutes les réactions du corps humain. Il est facile de comprendre que lorsque le SCE est déséquilibré, il peut en résulter de nombreux symptômes de défaillance. C’est là qu’intervient le CBD, dont on dit qu’il est capable de coopérer avec le SCE et d’assurer l’équilibre nécessaire.

Le stress entraîne souvent une perturbation du métabolisme. Cela se traduit par une baisse du niveau d’AEA. Actuellement, on pense que le CBD peut être utilisé avec succès dans ce cas, car il présente le même mode d’action que le neurotransmetteur AEA. Le principe du mode d’action de l’AEA et du CBD est presque identique, car il s’agit dans les deux cas de la substance active cannabinoïde. On suppose donc que le CBD maintient le niveau d’AEA et assure ainsi un meilleur équilibre.

En outre, le CBD aurait également une influence sur la sécrétion de cortisol. Le cortisol est une hormone de stress. En principe, il s’agit d’une hormone essentielle à la survie. Surtout en cas de stress important, le cortisol est très important, car il a un effet anti-inflammatoire. Mais lorsque le corps sécrète du cortisol en permanence en raison d’un stress permanent, la situation dans le corps humain change de manière dramatique, car à partir de ce moment-là, le corps devient extrêmement sensible aux infections. Il peut même arriver qu’un excès de cortisol attaque le propre système immunitaire. C’est là que le CBD agit en tant que régulateur et empêche ainsi l’endommagement du système immunitaire.